Quel yoga choisir ?

Il n’y a pas un type de yoga meilleur qu’un autre, juste celui qui nous convient le mieux et répond à nos aspirations personnelles. Le meilleur baromètre ? Écouter son propre ressenti.

Par Isabelle Blandiaux

Pratiqué par 500 millions de personnes dans le monde, le yoga est passé du statut de méthode de développement personnel baba cool dans les années 70 puis de phénomène de mode à un art de vivre – aux États-Unis en tout cas – qui commence à imprégner tous les lieux d’une société placée sous le signe de la productivité et donc du stress, du burn-out : l’école, l’entreprise, le sport de haut niveau, les hôpitaux, l’armée (le yoga nidra est utilisé comme méthode de récupération et de résilience pour les soldats américains)… En Belgique, des centaines d’écoles ont ouvert leurs portes, y compris dans des centres sportifs, et environ 300 professeurs vivent de cette pratique. Comment trouver le cours qui nous convient dans ce foisonnement de propositions ? Bernadette Erpicum, adepte du yoga depuis de nombreuses années (suite à une chute dans l’escalier qui lui brisa la colonne en trois endroits), présidente de l’asbl Vidonne qui vise à promouvoir les bienfaits de cette discipline et qui organise le Brussels Yoga Day, conseille : « C’est une pratique corps-esprit non compétitive qui s’adresse à tous, des enfants aux aînés. Le plus important est de choisir en fonction de ses affinités, du lien et du contact avec l’enseignant. Mais attention, on ne devient pas professeur de yoga en trois semaines, donc il faut se renseigner sur son apprentissage et son expérience. » Comme il n’y a pas de reconnaissance légale de cette profession en Belgique, on peut aussi être guidé par le bouche-à-oreille ou par deux associations qui recensent les yogis chevronnés1. Après un an de pratique à raison d’un cours par semaine ou 3 mois à raison de 3 cours par semaine, on perçoit déjà des bénéfices.

Hatha Yoga : prétendument codifié en Inde par Patanjali entre les 5e et 3e siècles avant Jésus Christ, dans le Yoga Sutra, c’est le yoga le plus ancien, traditionnel et complet. Il relie le corps, l’âme et le coeur. « On le traduit en français par ‘yoga de la force vive’ », reprend Bernadette Erpicum. « Il apparaît comme une sorte de générique, de fondement. C’est un superbe outil qui ouvre la voie à la pleine réalisation de l’être. Les postures physiques plus ou moins complexes (asanas) et le travail respiratoire (pranayama) combinés amènent les fluctuations de l’esprit à un état de stabilité, de relaxation. Réalisées en séquence et régulièrement, ces postures étirent les muscles, redressent la colonne et libèrent du mal de dos, stimulent organes et glandes tels la thyroïde, facilitent le transit intestinal, amenuisent les problèmes respiratoires, réduisent le stress et n’ont pas leur pareil pour redonner le moral. Le yogi travaille aussi sa concentration (dharana) et le retrait des sens (pratyahara) pour méditer (dhyana). »

Ashtanga Yoga : très dynamique, c’est sans doute le plus physique. « Il est constitué d’enchaînements rapides de séries de postures combinées avec le souffle. » Les bénéfices ? « Une meilleure condition physique globale, des muscles renforcés, mieux dessinés, une silhouette tonifiée et affinée, une plus grande souplesse et une meilleure concentration. »

Yoga de l’Énergie : il consiste en « une technique très douce qui met en évidence la sensibilité et la réceptivité. Les gestes toujours conscients sont synchronisés avec la respiration. Les mouvements et postures font circuler l’énergie. »

Yoga Nidra : « il s’adresse à des personnes initiées et bien entourées. La respiration et la visualisation aident à relâcher la tension mentale pour atteindre une relaxation profonde. »

Yoga Bikram : « fondé par Bikram Choudhury, il réunit 26 postures répétées 2 fois et 2 exercices de respiration répétés dans la chaleur. Cela permet de mieux étirer les muscles et de mieux éliminer les toxines. »

Yoga B.K.S. Iyengar : « cette méthode structurée convient aux personnes à l’esprit scientifique et analytique. On travaille sur les axes, l’alignement et la symétrie. Les postures durent quelques secondes pour un débutant, plusieurs minutes pour un yogi confirmé. Les bénéfices se situent au niveau des articulations essentiellement. »

  1. ABEPY, Association belge des Enseignants et des Pratiquants de Yoga (yoga-abepy.be) et Ligue Francophone de Hatha Yoga (yogaligue.be).

Brussels Yoga Day le 24 juin au Bois de la Cambre

Amener plus de sérénité, moins de stress, plus de partage et de reliance au sein de la capitale européenne, tel est le but de cette 5e édition du Brussels Yoga Day organisée par l’asbl Vidonne avec le soutien de l’ambassade de l’Inde (on célèbre les 70 ans d’amitié entre l’Inde et la Belgique en 2018). Cette manifestation en marge de la journée internationale du yoga (le 1er jour de l’été, le 21/6), réunit plusieurs milliers de participants, initiés ou non, de tout âge et de tout état de santé, pour une session de yoga géante gratuite, en plein air au Bois de la Cambre (carrefour des Attelages). Les personnes sont encadrées par une équipe de 50 professeurs bénévoles. La séance est suivie de rencontres souriantes avec les professeurs de yoga et de sessions ‘découverte’ à thème (yoga kids, seniors, femmes enceintes, mal de dos, yoga des yeux, Om Chanting, etc.) au sein du Wellness Village où de nombreuses animations sont proposées (marché bio, folklore indien, artisanat…).

Le 24/6 à 10h30. Au Bois de la Cambre (carrefour des Attelages).
Inscription gratuite obligatoire sur brusselsyogaday.be

Plus d'articles


Trouver la paix intérieure avec l’Hypnose Humaniste

Cette nouvelle forme d’hypnose fait de plus en plus d’adeptes. Voici pourquoi.
Publireportage élaboré en collaboration avec Hypnose Humaniste


Tous à l’eau

Si l’eau est couramment une source de bien-être, elle peut également faire jaillir de nombreuses craintes. En fait, 1 Belge sur 5 ne se sent …


Profiter d’un moment parfait ? Ils l’ont fait !

Imaginez : vous traversez le sud de la capitale, au volant d’une confortable voiture flambant neuve, direction un magnifique hôtel de luxe. Vous y êtes …


Pas assez de vitamine D = plus de risque de diabète oe

Il n’y a pas un type de yoga meilleur qu’un autre, juste celui qui nous convient le mieux et répond à nos aspirations personnelles. Le …