Comment la vitamine D peut-elle nous protéger de la Covid-19 ?

On ne le répètera jamais assez : la vitamine D joue un rôle essentiel sur notre immunité. En Belgique, 8 personnes sur 10 présentent pourtant une carence. Quelles conséquences sur notre santé ? Comment palier ce déficit ? En cette période de pandémie, la vitamine D a plus que jamais son mot à dire ! Chiffres à l’appui.

La vitamine D, peut être une arme dans la lutte contre le coronavirus

 Il y a 10 ans déjà, un groupe de chercheurs mettait en évidence  que les lymphocytes T, « armée » cellulaire de notre système immunitaire, avaient besoin de vitamine D pour se mobiliser. En l’absence de cette vitamine, les cellules T restaient « dormantes », incapables d’aller combattre les attaques des virus, microbes et autres bactéries…

Pas étonnant donc, que de nouvelles études se penchent aujourd’hui sur le lien entre la vitamine D et la COVID-19. Et les découvertes sont plus qu’encourageantes puisqu’il en ressort que la vitamine D réduit considérablement le risque de complications liées au coronavirus.

Source : https://www.grassrootshealth.net/

En effet, le schéma ci-contre démontre clairement que, quand le taux plasmatique en vitamine D est au-dessus des 30ng/ml, chez 85% des cas (= 47 sur 55 des cas testés) les symptômes seront faibles. Mais si les taux sont entre 20 et 30 ng/ml alors chez 72 % des cas (58 sur 80) les symptômes seront moyens à sévères. Enfin, si les taux sont en-dessous les 20 ng/ml les symptômes seront sévères à critiques dans 73% des cas (56 sur 77).

Les taux recommandés actuellement en Belgique sont fixés à 30ng/ml.

Si on connaissait déjà l’importance de la fonction hormonale de la vitamine D sur les défenses immunitaires, son impact sur nos globules blancs semble essentiel dans la lutte contre ce virus. Non seulement parce qu’elle les rend plus actifs, mais également parce qu’elle assure une prolifération des lymphocytes T et B. En outre, elle agit aussi sur les cytokines qui jouent un rôle important dans les symptômes de la COVID-19. Les chercheurs avancent l’hypothèse que la vitamine D peut atténuer l’orage des cytokines et donc la sévérité de l’infection. En résumé, un déficit important en vitamine D pourrait donc accentuer de manière significative le risque de complications dues au coronavirus.

L’ABC de la Vitamine D

Pour faire le plein de vitamine D, plusieurs options s’offrent à vous :

Prenez un bain de soleil !

Prête à se retrousser les manches ? En exposant vos avant-bras au soleil une trentaine de minutes par jour, votre peau synthétise celle qu’on surnomme la vitamine « soleil. » Toutefois, cette mini séance de bronzette quotidienne doit s’effectuer sans crème solaire (qui bloquent les rayons) et sans rougir. Pour diverses raisons, comme les tâches et autres signes de vieillissement cutané, on évite d’exposer le visage ; mais on peut alterner les bras avec d’autres parties du corps (plus la surface est grande, plus le corps produit l’hormone nécessaire). Alors, à vos jardins ou à vos balcons dès que le soleil est au rendez-vous !

Dans votre assiette 

Vous pouvez aussi trouver de la vitamine D dans l’alimentation, mais en petite quantité. Si vous n’êtes pas friande de la cuillère d’huile de foie de morue de grand-maman, vous pouvez mettre plus de poissons gras au menu tels que le maquereau, la sardine ou le saumon. Le jaune d’oeuf, le foie de veau et le beurre en contiennent également. Il existe aussi de plus en plus de produits laitiers enrichis en vitamine D (yaourts, lait, etc). Mais dites vous bien que votre apport en vitamine D par le biais de vos repas n’est qu’un appoint… La cerise sur le gâteau, en quelque sorte. Notons par ailleurs que la graisse corporelle affecte les niveaux de vitamine D dans le sang (plus on a de graisse, plus la vitamine D qui est liposoluble se dilue). Veillez donc à garder un œil sur la balance !

Une cure en supplément

Pour stimuler votre immunité, rien de tel que de s’offrir une cure de vitamine D à l’aube du déconfinement. Sans compter qu’elle agit aussi sur le moral comme un petit supplément de bonne humeur bienvenu pour affronter cette période de crise. Demandez conseil à votre médecin ou à votre pharmacien pour trouver la solution adaptée à vos besoins !

Références :

  1. “Evidence that Vitamin D Supplementation Could Reduce Risk of Influenza and COVID-19 Infections and Deaths”; William B. Grant et al.;. Published: 2 April 2020 »
  2. “The Role of Vitamin D in Suppressing Cytokine Storm in COVID-19 Patients and Associated Mortality”; Ali Daneshkhah, Adam Eshein, Hariharan Subramanian, Hemant K. Roy, and Vadim Backman 10/04/2020 »

 

Pourquoi est-il si difficile d'attraper une mouche oe

On ne le répètera jamais assez : la vitamine D joue un rôle essentiel sur notre immunité. En Belgique, 8 personnes sur 10 présentent pourtant une …