Collation : bon sens ou non-sens ?

collations

Le grignotage n’a pas bonne réputation. Diététicien.ne.s et psychologues nous répètent à quel point cette habitude est néfaste. Et cette petite voix dans la tête qui répète qu’on n’aurait « pas dû manger ça »… Mais les collations sont-elles si mauvaises ? Comment faire pour y céder avec raison ? Nous en avons discuté avec la nutritionniste Florence De Le Rue.

Se mettre quelque chose sous la dent régulièrement n’est pas une simple réaction à la sensation de faim. C’est également lié aux émotions et au stress. « Il est important de distinguer la faim “physique” de la faim “psychologique”. L’écoute de soi est la première étape pour reprendre contact avec les signaux de faim de votre corps », explique Florence De Le Rue.

À table !

Ressentir une sensation de faim entre les repas est parfaitement normal. Il n’y a donc rien de mal à prendre une collation. C’est le type d’aliment et la quantité ingérée qui sont importants. Pour garder la quantité sous contrôle, Florence De Le Rue recommande de mettre votre collation dans un petit bol ou une assiette et de vous asseoir à table pour la manger. « Le problème du grignotage est qu’il n’y a pas de cadre », indique-t-elle. « Habituellement, lorsque vous grignotez, vous vous levez et mettez un peu de tout dans votre bouche sans vous en rendre compte. En vous asseyant à la table et en créant un cadre, vous prenez conscience que vous mangez et vous contrôlez mieux les quantités. En étant conscient de ce que vous faites, vous pouvez vous demander si vous avez vraiment besoin de cette nourriture. »

Le snacking intelligent

Quoi d’étonnant à réaffirmer que les fruits constituent toujours la meilleure des collations ? Florence De Le Rue le confirme : « Coupez quelques fruits en morceaux le matin et enfermez-les dans une boite à emporter partout afin de les avoir sous la main, au cours de la journée, lorsque vous avez faim. Le problème du grignotage est qu’il se manifeste de manière impulsive. Et si vous n’avez rien sous la main, la chose la plus simple à grignoter est le cookie, pourvu qu’il soit de qualité et contienne des fruits et des noix, riches en protéines et en bonnes graisses. Les produits laitiers (yaourt, fromage cottage) sont également intéressants, car ils contiennent beaucoup de protéines et procurent une sensation de satiété. »

Limitez les envies de grignotage grâce à Bio-Chromium et Bio-T

Arrêtez votre addiction au sucre

Bio-Chromium contient de la levure de chrome organique à haute biodisponibilité. Prendre un comprimé par jour, de préférence aux repas (petit déjeuner ou déjeuner). Bio-Chromium existe en boîtes de 60 (code CNK 3159-720) ou de 150 comprimés (code CNK 3159-738) à partir de 16,95 € prix catalogue.

Augmentez votre métobolisme des graisses

Bio-T contient une teneur élevée en acide linoléique conjugué à un extrait de thé vert. Prendre 2 à 3 gélules, deux fois par jour, aux repas. Bio-T est disponible en pack promotionnel de 90 + 30 gélules gratuites au prix conseillé de 25,75 € (code CNK 2355-436).

collations

Bio-Chrome et Bio-T sont disponibles chez votre pharmacien. Les deux compléments alimentaires peuvent être parfaitement combinés. Bio-Chromium contre l’envie de sucre et de Bio-T + C.L.A. pour soutenir votre alimentation. Une combinaison idéale pour gérer son poids d’une manière saine.

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Pharma Nord.
www.pharmanord.be

Pourquoi est-il si difficile d'attraper une mouche oe

Le grignotage n’a pas bonne réputation. Diététicien.ne.s et psychologues nous répètent à quel point cette habitude est néfaste. Et cette petite voix dans la tête …