De l’importance vitale du retour à soi

Difficile de se maintenir à flots dans l’époque mouvementée que nous connaissons. Le spectre de la pandémie nous hante encore, la guerre est à nos portes, notre planète va mal… A cela se rajoute, le stress de la vie quotidienne avec cette pression permanente de devoir exceller en tout, sous peine de passer pour un être défaillant.

Comment tenir le coup dans ces conditions ? La religion n’est pas une évidence pour tout le monde. Or, la spiritualité, au-delà des dogmes, peut aussi émaner de nous. Plus les temps sont troublés, plus il devient vital de se reconnecter à ce « moi sacré » qui sommeille à l’intérieur du corps.

La paix et l’amour, sont sans doute les deux sentiments les plus recherchés, consciemment ou inconsciemment par l’humanité en général. Et s’il était possible de les trouver au creux de notre être ? Et s’il était inutile et vain de chercher ailleurs, ce qui est présent ici, maintenant, dans ce que nous avons de plus intime ?

Laissons derrière nous tous ces rôles que la vie nous a assignés. Libérons-nous du poids des personnages que nous incarnons à tour de rôle, car l’existence est ainsi faite. Dans la vie privée comme dans la vie professionnelle, nous tentons de toujours faire face mais est-ce bien en respectant qui nous sommes véritablement, ce que nous voulons réellement ? Il est important de pouvoir se libérer du poids du mental et de l’ego.

Retrouver cette spiritualité nichée en nous, ce n’est pas une fuite en avant. Bien au contraire ! Il n’est pas question de s’abstraire de ce monde dont nous faisons entièrement partie. Il s’agit de devenir pleinement acteur de notre propre existence, à la fois à l’intérieur de notre être et en dehors. Reconnecter avec sa propre spiritualité implique un changement de regard sur nous-mêmes mais aussi sur la vie. Un défi à la fois passionnant et salvateur.

Mais comment trouver la clé pour ce retour à soi ? Pour permettre cette reconnexion avec cette spiritualité intime, il s’agit de prendre le temps de régénérer l’être tout entier. La contemplation, la quête du beau et du bon, la poésie, la lecture, la redécouverte du sacré dans les plus petites choses à priori insignifiantes, le temps d’une retraite dans un lieu inspirant… sont autant de chemins pour y parvenir.

Cette spiritualité retrouvée ouvre bien des portes. Celles de la joie et de l’épanouissement ou encore celles de la pleine conscience et de l’élévation. Elle désaltère le cœur et l’âme. Reconnecter avec notre moi profond, permet de reconnecter avec le vivant en général. Les autres êtres humains, les animaux, la nature…sont perçus désormais à travers un autre prisme. Un prisme nouveau qui clarifie les sensations et élève les sentiments. Et si cette spiritualité redécouverte au creux de nous, nous ouvrait de nouveaux champs des possibles et au-delà de ceux-ci, nous permettait d’être tout simplement ?

 

Cet article à été rédigé en étroite collaboration avec Terre Originelle.

www.terre-originelle.org

À lire aussi :

A la rencontre de Catalina De Cock : Approche psycho-nutritionnelle

Explorer sa conscience

Des soins énergétiques à distance

Vapoter ok, mais seulement pour arrêter de fumer

Difficile de se maintenir à flots dans l’époque mouvementée que nous connaissons. Le spectre de la pandémie nous hante encore, la guerre est à nos …