Se (re)connecter à la joie

Par Fabienne Doyen, Coach Holistique au sein de l’institut BAO Elan Vital

La joie est une des émotions de base que l’on peut ressentir à côté de la colère, de la peur, de la tristesse, du dégout ou de la surprise. Elle nous donne envie de la partager avec notre entourage, avec le monde. La joie est un élan qui recherche un jaillissement vers l’extérieur.

Et la joie est aussi une humeur, un état d’esprit qui peut être plus permanent qu’une vague d’émotion pure. Quelques philosophes modernes se sont intéressés à la joie et chacun à leur manière la décrivent comme l’élan vital qui anime les femmes et les hommes de tout âge. Se sentir en joie, c’est aussi se sentir vivant, c’est accéder à l’élan créateur qui est en nous. C’est une force vive qui se communique, se propage, qui est généreuse.

Alors comment cultiver cet état et se (re)connecter à la joie dans nos vies, si chamboulées depuis plus d’un an ?

Il ne s’agit évidemment pas ici d’entretenir un optimisme béat, ni de nier les autres émotions qui nous habitent au fil des jours. Mais plutôt de connaitre les chemins qui nous connectent à notre élan vital, quelles que soient les circonstances de la vie, même lorsqu’elles sont difficiles.

Après plus d’un an de pandémie, de confinements à répétition, de privations et d’isolement, d’alertes et d’espoirs désamorcés, de crise présente ou annoncée… beaucoup sont ceux qui se sentent déconnectés du sentiment de joie, d’un élan de vie créateur et joyeux. L’insécurité ambiante – physique, financière, matérielle, relationnelle – de ces derniers mois a été pour certains la chappe de plomb qui empêche de se sentir joyeux.

Et pourtant cette connexion est toujours possible, pas forcément facile, mais bien possible.

Au travers des différents courants spirituels et philosophiques, on retrouve 2 thèmes à approfondir si l’on souhaite cultiver la joie, dans sa dimension d’état d’être : le partage et les relations d’une part et l’équilibre action/lâcher prise d’autre part.

Le partage et les relations

Pour vivre dans une joie durable, il faut se libérer des conditionnements, de notre « domestication » comme l’appelle la Voie Toltèque vulgarisée par Don Miguel Ruiz.

Cela implique de se connaitre soi-même, de comprendre ses réels besoins pour pouvoir suivre ses désirs profonds et authentiques – par opposition aux dictats d’une société consumériste qui a érigé le bonheur comme un état à atteindre à tout prix grâce à l’AVOIR. Alors qu’il s’agit en fait plutôt d’ETRE.

Vient ainsi la possibilité de nouer de relations véritables, avec soi, les autres, la nature.

Le partage étant une condition expresse de la joie durable, cette capacité de d’entrer de façon authentique en relation, de connexion au collectif, au plus grand que soi, en sera une clé incontournable.

Prendre soin de soi, de son corps, de son âme, et aussi prendre soins des autres et de nos relations avec eux. Prendre soin de la nature, de la Terre. Autant de pistes essentielles à la (re)connexion à la joie.

Enfin, la vraie joie s’accompagne de la bienveillance : se réjouir de voir d’autres s’épanouir. C’est la joie altruiste dont parle le bouddhisme, tournée vers tout être vivant.

L’action et le lâcher prise

Pour le philosophe Robert Misrahi, la joie est une manière d’être qu’on peut atteindre grâce à notre volonté, une décision personnelle. Pour Frédérique Lenoir, la persévérance est essentielle si on veut cultiver la joie, car ce sont nos accomplissements qui la procurent.

Il s’agit donc d’agir, de choisir, de se mettre en mouvement, … tout en développant une autre capacité, le lâcher prise, qui viendra apporter l’équilibre et nous éviter épuisement ou désenchantement.

Ne pas lutter vainement contre ce que nous ne pouvons changer, accepter de suivre le flux de la vie, avec ses aléas. Et ainsi accéder à la gratitude.

Pour ma part, je remercie la vie pour toutes les personnes inspirantes qu’elle met sur mon chemin et pour la chance de partager ce moment avec vous.

www.bao-elanvital.be

Une occasion de se reconnecter à la joie et de célébrer la vie ?  Rejoignez l’équipe du BAO Elan Vital pour une retraite unique du 23 au 28 août 2021 : http://elanvital.be/celebrer-la-vie-reconnexion-a-soi-aux-autres-et-a-la-nature

 

 

Failed loading XML:

La joie est une des émotions de base que l’on peut ressentir à côté de la colère, de la peur, de la tristesse, du dégout ou de la surprise. Elle nous donne envie de la partager avec notre entourage, avec le monde. La joie est un élan qui recherche un jaillissement vers l’extérieur.