Concours : remportez vos places pour « La Vie invisible d’Eurídice Gusmão »

 

Rio de Janeiro, 1950. Euridice (Carol Duarte/Fernanda Montenegro), 18 ans, et Guida (Júlia Stockler), 20 ans, vivent chez leurs parents. Elles sont sœurs et inséparables, l’une rêvant d’une carrière de pianiste, l’autre du grand amour.

Tragiquement séparées, elles poursuivent leur vie, affrontent leur destin, sans jamais renoncer à se retrouver. Ce mélodrame, qualifié de « tropical », œuvre du réalisateur brésilien Karim Aïnouz (« Madame Satã »), s’inspire de son histoire personnelle. Ou plus exactement de celle de sa maman : «J’ai perdu ma mère en 2015. Elle avait 85 ans. C’était une mère célibataire et ça n’avait pas été facile pour elle. Je sentais que son histoire et celle de nombreuses femmes de sa génération n’avaient pas été assez racontées… ».

Résultat : un long-métrage touchant, dense, récompensé lors du Festival de Cannes 2019 du Prix Un Certain Regard. Et de saluer le talent de celui qui a le cinéma dans le sang, depuis plus de 20 ans : « J’aurais adoré devenir peintre, mais je n’avais aucun talent pour ça. Et puis, j’ai fait des films expérimentaux, des courts métrages, des essais, de petits documentaires. J’ai tourné en VHS, des trucs faits maison, sans budget. Puis j’ai fait un portrait de ma grand-mère maternelle qui a, semble-t-il, touché les gens. Soudain, cela comptait, cela avait un impact. J’avais trouvé ma place. »

Participez et tentez de remporter un des 10 duos-tickets à gagner !

De quoi peut-on mourir lors d'une relation sexuelle oe

  Rio de Janeiro, 1950. Euridice (Carol Duarte/Fernanda Montenegro), 18 ans, et Guida (Júlia Stockler), 20 ans, vivent chez leurs parents. Elles sont sœurs et …