Saticoop SCRL / Olivier Pilette

50, rue Josse Impens à 1030 Schaerbeek

https://www.massage-en-conscience.com/

0486/72.32.42

lolivier.pilette@gmail.com

Approche psycho corporelle

DONNER LA PAROLE AU CORPS ET AUX EMOTIONS!

D’inspiration gestaltiste, le massage en conscience est un accompagnement psychocorporel par le toucher et la parole qui allie le massage à des outils de Pleine Conscience, de relaxation ericksonienne et de respiration profonde. Il est destiné à toute personne désireuse d’améliorer sa relation à soi et aux autres et peut être proposé en complément d’une thérapie verbale ou corporelle.

Massage en Conscience : une approche psychocorporelle.

D’une manière progressive, Olivier Pilette vous accompagne dans l’exploration de vos mécanismes psycho-corporels afin de dialoguer d’une manière neuve avec votre corps et d’en libérer toute la vitalité et les potentialités. Ce massage d’éveil intègre une large palette de mouvements et de sensations. Il se donne sur table, au moyen d’huiles chaudes. Qu’il soit léger, profond, lent ou tonique, le toucher est fluide et enveloppant afin de procurer un sentiment d’unité et de relâcher les tensions physiques ou nerveuses inscrites dans la mémoire du corps.
Le massage en conscience est proposé en séance individuelle à Bruxelles par Olivier Pilette, praticien et formateur. Des stages d’initiation ainsi qu’une formation complète (en trois modules) sont également possibles.

Plus d’infos sur www.massage-en-conscience.com


Plus d'articles


Vous n’aurez pas ma haine : le film

Sept ans après les événements dramatiques du Bataclan, le réalisateur Kilian Riedhof signe une fiction réalité tirée du livre témoignage d’Antoine Leiris, mari de l’une …


De la vitamine D pour mieux se concentrer

Les années passent et on n’en finit pas de découvrir de nouveaux bienfaits de la vitamine D, sur le corps comme le mental. À l’origine, …


Les gestes quotidiens pour booster son immunité

Lâcher prise Le stress est un grand ennemi pour nos résistances internes. Or on a tendance à vivre l’oeil sur la montre, à se laisser …