Comment éviter les carences quand on a décidé d’arrêter la viande ?

Les bienfaits du régime végétarien sont fortement réduits si on ne compense pas les déficits qui peuvent survenir lorsque l’on supprime certains aliments d’origine animale. Alors, comment les prévenir ?

 Des carences possibles

 Un régime qui privilégie les végétaux ne garantit pas toujours un apport suffisant en certains nutriments, dits critiques. Parmi ceux détaillés ici, on retrouve la vitamine B12 et la vitamine D ainsi que certains minéraux, dont le fer et le zinc.

Quels sont leurs effets sur la santé ?

 La vitamine B12 est essentielle au renouvellement cellulaire, à la production de globules rouges, au bon fonctionnement des neurones (une carence peut favoriser la dépression) et joue un rôle dans la protection cardio-vasculaire. Chez la femme enceinte, elle est également cruciale dans le bon développement du fœtus.

Le fer, présent dans le sang, oxygène l’organisme et intervient dans de nombreuses fonctions métaboliques. Outre les symptômes de l’anémie, le manque de fer entraîne fatigue chronique, sensibilité au froid, chute de cheveux, mauvaise circulation, fragilité digestive et immunitaire, particulièrement chez les femmes. Les hommes sont moins concernés, car ils ne perdent pas de sang.

La vitamine D est principalement synthétisée par la peau à partir du rayonnement UVB, donc du soleil. Elle intervient dans l’absorption du calcium et du phosphore par les intestins et joue un rôle dans la tonicité des muscles. Une carence en vitamine D provoque faiblesse, douleurs musculaires et augmente le risque de fracture. Elle est également associée avec un risque plus important de maladies cardio-vasculaires.

Le zinc agit sur le système immunitaire en stimulant la production de globules blancs et favorise le développement du fœtus chez les femmes enceintes. C’est également un excellent cicatrisant qui lutte contre les vergetures, l’acné ou l’herpès. En cas de carence en zinc, on peut entre autres être sujet à une grande fatigue, des troubles sensoriels et des problèmes de peau (sécheresse, boutons…).

L’iode, le sélénium et la vitamine B2 peuvent également être déficitaires.

Peut-on y remédier naturellement  ?

Malheureusement, ces vitamines et minéraux ne sont pas toujours présents dans les végétaux, et s’ils le sont, ce sera en bien plus petite quantité que dans les produits d’origine animale.

Par exemple, le fer et le zinc se trouvent en priorité dans les légumineuses (lentilles, pois chiches, fèves, haricots secs, soja, flageolets, petits pois) et les algues. Cependant il n’est pas rare de souffrir d’une carence en zinc quand on suit un régime végétarien, car le zinc d’origine végétale est moins bien assimilé par l’organisme. Les légumes verts (persil, épinards, oseille crue) et les oléagineux contiennent également ces minéraux, mais en quantité minime.

Certaines vitamines sont moins faciles à trouver dans une alimentation végétarienne. En effet, la vitamine B12 est produite par des micro-organismes bactériens que l’on trouve quasi exclusivement dans les organes digestifs des animaux. Les aliments les plus riches en vitamine B12 sont donc d’origine animale : viande, poisson, produits laitiers et œufs. Et puisqu’en hiver, le soleil ne permet pas de couvrir nos besoins en vitamine D, on se doit de dire qu’à l’instar de la vitamine B12, il n’existe que très peu d’aliments d’origine végétale contenant une quantité notable de vitamine D.

Dès lors, on conseille fortement aux végétariens et végétaliens de prendre des compléments alimentaires adaptés.

Un seul comprimé pour contrer les risques

Pour prévenir ces carences et garder intacts les bienfaits d’un régime excluant les aliments d’origine animale, Vista Vegatabs offre en un seul comprimé un complément totalement adapté aux besoins des végétariens et des végétaliens. Il contient les vitamines et minéraux spécifiques qui ne sont pas (ou trop peu) présents dans les aliments végétaux, comme le fer, le zinc et les vitamines D et B12 dont nous avons parlé plus haut, ou encore le sélénium et la vitamine B2.

Grace à cet apport essentiel, il est donc possible d’éviter ces carences préoccupantes. En plus, comme il ne contient aucun ingrédient d’origine animale, ni dans les substances actives ni dans les excipients, Vista Vegatabs peut être utilisé sans problème, même par les végétariens les plus stricts !

Cet article a été réalisé en étroite collaboration avec Visalife.
www.vistalife.be

Achats compulsifs : avant de faire les soldes, évitez le café !

Les bienfaits du régime végétarien sont fortement réduits si on ne compense pas les déficits qui peuvent survenir lorsque l’on supprime certains aliments d’origine animale. …